mercredi 12 novembre 2008

11 novembre 2008

Une petite éclaircie dans une semaine pluvieuse pour commémorer l'Armistice du 11 novembre et de nous recueillir pour les femmes et les hommes morts pour la France. Les élus de l'opposition - Daniel Boulain, Marie Pénicaud, Philippe-Henri Dutheil, Patrick Gill, Bernard Roze, Eric Peschot - s'étaient réunis devant la mairie avant de prendre part au cortège jusqu'au cimetière. Des membres de la liste l'Avenir au cœur, Jean-Paul Connan, Tristan Arguillére et Romain Jolivot, étaient également présents.

« Étirez-vous le plus possible sur la chaussée »

C'était le mot d'ordre ; des arrêts tous les 20 mètres pour reformer le cortège. Il fallait montrer aux Deuillois qu'il y avait du monde à cette commémoration. Jusqu'aux enfants qui, après avoir repris bien en cœur la Marseillaise, ont dû venir devant pour « se montrer ». Est-ce la bonne manière d’intéresser nos enfants à l'histoire du pays et de rendre hommage à celles et ceux qui ont donné leur vie pour la patrie ?

Romain Jolivot
Militant socialiste

Réactions :

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire