lundi 13 février 2012

Réintégration de Mr SFAXI au lycée Camille Saens et action policière


Depuis le 24 janvier, Aymen SFAXI, Professeur d’économie gestion au lycée Camille Saint Saens n’avait plus de papiers
et ne pouvait plus enseigner. En effet, il est de nationalité étrangère et la Préfecture de police de Paris lui a rendu un avis défavorable concernant le passage de son titre de séjour « étudiant » à « vie privé et familiale ». Pourtant, il enseigne depuis 2 ans, a fait tout son cursus universitaire en France, il avait été recruté par le Rectorat qui lui a délivré une attestation professionnelle en 2011. Et depuis le 24 janvier près de 150 élèves se retrouvaient sans professeur.

Heureusement, grâce à la mobilisation de chacun (associations, parents, enseignants, élus etc), il a pu voir régulariser son titre de séjour et être réintégré rapidement dans l’éducation nationale. Jeudi matin devant le lycée, ses élèves lui ont fait un accueil chaleureux. Sur la photo, des élèves et Catherine Court, administratrice départementale de la FCPE aux côtés d’Aymen SFAXI.

A cette occasion, l'équipe municipale de monsieur Noyer n’a manifesté aucune réaction de soutien à Monsieur Sfaxi et ses élèves. Elle a négligé le dialogue avec les lycéens. Et une brigade d’intervention suréquipée a lancé une action inhabituellement forte (usage de matraque et de flash ball) contre les élèves organisés en blocus pour défendre leur enseignant.

Marie Pénicaud

Réactions :

1 commentaires:

  1. Bravo aux parents d'élèves, aux professeurs et acteurs qui ce sont impliqués dans ce mouvement en prenant soin d'éviter trop de débordements.
    A noter que la piètre récolte des signatures pour le maintien en poste de M. SFAXI lors des voeux des socialistes a été à l'image de l'implication de ces militants et sympathisants d'opposition.

    Alain PARANT

    RépondreSupprimer