mercredi 5 mai 2010

Les deuillois à nouveau au pied du mur…

Dans le cadre de sa compétence pour le développement économique, la CAVAM, communauté d’agglomération à laquelle Deuil-la-Barre est associée avec 7 autres communes, souhaite optimiser les zones d’activités sur son territoire. Ainsi, il a été retenu, sans que l’opposition municipale ait pu défendre une toute autre option (puisqu’elle n’est pas représentée au sein de l’assemblée communautaire) que la zone du Moutier quadruplerait sa surface actuelle. Nous sommes évidemment favorables de permettre aux entreprises deuilloises qui grossissent de rester sur notre territoire et d’en accueillir de nouvelles qui sont à la recherche d’espace. Nous sommes par contre relativement opposés à laisser cette initiative sans aucun débat préparatoire. Car derrière ce projet se trouve la volonté de la Municipalité de remplir des terrains (malheureusement laissés en friche) avec « tout » se qui se présente sans esprit de cohérence pour le quartier du Moutier. Pris isolément, chaque projet est fondé dans l’intérêt de la population ; mais mis bout à bout, ils ne peuvent que recueillir des critiques négatives tout aussi fondées. Que penser d’un nouvel espace mélangeant espace de loisirs (bassin de rétention d’eau de pluie paysager) avec vue d’un côté sur une ferrée et de l’autre sur une zone d’activité ? Que penser d’une zone d’activité où circuleront voitures et camions amenant bruit et pollution à proximité d’un nouveau collège où déambuleront une grande partie des enfants de la commune ? Que va devenir ce quartier du Moutier, d’ailleurs pas tout à fait considéré comme un quartier à Deuil-la-Barre ? Le Moutier risque de ne pas y trouver une nouvelle identité. Il risque en effet de perdre rapidement les espaces verts qui dominaient le secteur (un temps protégés par la Région), car ils vont disparaitre sous le béton de la zone d'activité. Ce projet va isoler le Moutier un peu plus et les élèves vont devoir travailler dans la journée avec le bruit (des trains et des camions). Les mouvements des véhicules utilitaires ne vont pas sécuriser les passages des enfants aux différentes heures de la journée. L'isolement ainsi créé par une absence de projet collectif pour ce quartier (que ce soit espace vert, habitation ou équipement culturel, petite enfance etc) pourrait favoriser l’insécurité. Faut-il rappeler à nouveau que l'Opération de Renouvellement Urbain sur la Galathée-3 communes a pour objectif principal le désenclavement de la Galathée. Il nous semble que ce projet ne fait que renforcer l’enclavement : les deuillois auront une zone sans vie le soir et le week-end qui va figer définitivement l’isolement de la Galathée des autres quartiers de Deuil-la-Barre, avec le risque d’augmenter le sentiment d'insécurité et qui favorisera le repli du quartier de la Galathée sur lui-même. Ce n’est évidemment pas notre conception de la ville. Nous ne pouvons que dénoncer une telle évolution qui marquera notre ville pour de nombreuses décennies.

Daniel Boulain Conseiller Municipal Pour le Groupe « Deuil-la-Barre, l’avenir au cœur »

Réactions :

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire