dimanche 1 juin 2008

M. le Maire en difficultés face aux questions d'une élue de l'opposition.

Le lundi 26 mai, lors du conseil municipal, j'ai posé deux questions à Jean Claude Noyer - stationnement rue Cauchoix : Vous avez vu qu'un nouveau magasin de fruits et légumes va ouvrir dans les locaux de l'ancienne marbrerie Régis en bordure du cimetière. Comment allez vous régler la question du stationnement dans ce quartier ? En effet, le pole de commerçants au carrefour de la rue Cauchoix et la rue de Montmorency en limite de Montmorency ne comporte pas suffisamment de parking. JCN a d'abord cru (ou fait semblant de croire) que ma requête était uniquement en faveur des commerçants et a considéré ma demande comme "plus libérale que lui". Ensuite, il a répondu que le parking du cimetière (21 places) et celui, un peu plus loin de la rue de Montmorency (27 places), sont amplement suffisants. J'ai donc insisté sur l'intéret des habitants du quartier et des personnes qui se rendent au cimetière en demandant que la zone bleue soit respectée et que la présence de voitures ventouses soit surveillée. En conclusion, la mairie n'a aucune reflexion sur le stationnement dans ce quartier. - Suppression du samedi matin à l'école : quelques jours après la sortie du décret d'application de la suppression du samedi matin dans les écoles élémentaires, comment comptez vous organiser le samedi matin des enfants de Deuil La Barre ? M. le Maire a répondu que la semaine des 4 jours correspond à la demande des associations de parents. Daniel Boulain a fait remarquer qu'il ne s'agit que d'une association non représentative de l'ensemble des parents (il ne l'a pas nommé, c'est l'AIPE, association proche de la majorité municipale). Le maire a continué à se justifier en expliquant qu'il ne veut pas mettre en place de garderie le samedi matin, "ni le dimanche" cit. ... Pourtant la municipalité pourrait avoir un rôle dans la coordination du samedi matin pour les enfants en tant que membre de la communauté éducative (sports, associations, culture, centre de loisirs). Manifestement, M. le Maire ne connait pas le concept de communauté éducative qui inclue les parents, l'école et l'ensemble des structures périscolaires et asociatives qui s'occupent des enfants et dont fait partie la mairie. Il n'imagine pas autre chose le samedi matin pour les enfants que école ou garderie. Dommage pour les familles de Deuil la Barre, qui auraient pu faire de la musique ou du sport avec les enfants, faire leur course sans les enfants, et qui pour certains travaillent le samedi !

Marie Pénicaud
Conseillère municipale

Réactions :

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire