samedi 12 décembre 2009

Grippe A : le vaccin seul frein à l'épidémie

Depuis un mois, les habitants des villes de Deuil la Barre, Groslay, Enghien, Montmagny, Montmorency, Piscop et Saint Brice peuvent se faire vacciner contre la grippe A H1N1 aux tennis couverts, rue Jean Bouin de Deuil La Barre. Il faut pour cela être muni du bon envoyé par la sécurité sociale ou à défaut simplement de sa carte de sécurité sociale. Depuis le WE dernier, les horaires ont été étendus de 8 à 22h tous les jours. Des moyens importants ont été mis en œuvre, le tennis mis à disposition, le personnel administratif est en permanence sur place, des professionnels de santé médecins et infirmières se relaient, aidés par des étudiants et des retraités. Avec le recul que nous avons aujourd’hui, la vaccination reste la meilleure prise en charge de cette épidémie. Contrairement aux rumeurs, l’évaluation du vaccin a été faite dans de bonnes conditions, son profil de tolérance est satisfaisant, même si la plupart des vaccinés ont une douleur ou une gêne au point de piqure pendant environ 24h. Aujourd’hui le vaccin est encore utile. Comme pour toute grippe, si vous n’êtes pas une personne à risque vous pouvez la transmettre à une personne fragile de votre entourage. Le vaccin permet de rompre la progression de l’épidémie. Malheureusement les candidats à la vaccination se font rares. Profitez de ce calme au centre de vaccination de Deuil la Barre pour vous faire vacciner rapidement.

Néanmoins, tout en appréciant la mise à disposition du vaccin, je m’interroge sur les choix financiers du gouvernement et la démesure des moyens mis à disposition dans une période pourtant difficile. Les vaccins mis à disposition gratuitement ont été commandés dans des conditions financières qui n’ont pas été les meilleures étant donné l’inquiétude du printemps dernier lorsqu’on manquait de recul sur le niveau de gravité de la grippe. Les moyens mis à disposition, locaux, personnels administratifs, médecins et infirmières, ont un coût qui augmente avec les heures d’ouverture. A Deuil la Barre l’évaluation du nombre de personnes souhaitant se faire vacciner aurait permis une économie. Il y a quelques jours, alors que nous venons d’atteindre le pic de l’épidémie, les stocks de TAMIFLU et de RELENZA (antiviraux indiqués pour le traitement de la grippe) ont été débloqués alors qu’auparavant les médecins avaient la consigne de les épargner. Ils sont maintenant disponibles dans les pharmacies gratuitement sur ordonnance. Pourquoi aujourd’hui alors qu’on sait que ces médicaments n’ont pas d’intérêt pour la prise en charge d’une grippe saisonnière du fait de leur manque d’efficacité, alors que rien n’est démontré pour une pandémie (évidemment c’est la première depuis que ce médicament existe), alors qu’on a maintenant suffisamment de recul pour savoir que cette grippe n’est pas plus grave qu’une grippe saisonnière, en dehors de sa contagiosité. Probablement parce que les stocks sont importants et qu’il faut bien les utiliser. Alors, si vous voulez profiter de cette débauche de moyen, allez vite vous faire vacciner si vous ne l’êtes pas déjà, mais ne comptez pas sur un médicament inefficace pour vous soigner ultérieurement.

Marie Pénicaud,
conseillère municipale et médecin

Réactions :

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire