mercredi 8 décembre 2010

Le nouveau collège s'appelle Emilie du Chatelet


Samedi prochain, le nouveau collège EMILIE DU CHATELET de Deuil la Barre va être inauguré. Cette personnalité encore peu connue a toute sa légitimé pour donner son nom au collège de Deuil la Barre aux cotés du collège Denis Diderot. Emilie du Chatelet est née en 1706 et a été une grande intellectuelle du siècle des lumières, s’intéressant à la fois à la physique, aux mathématiques, aux sciences, aux langues étrangères, à la musique, à la métaphysique, à la philosophie... Elle a été une des premières femmes scientifiques. Par son intelligence, son travail, sa curiosité, et son audace, elle a su s’imposer comme savante dans un monde d’hommes à une époque où c’était très inhabituel et où les femmes n’avaient pas le droit de faire des études supérieures. Elle s’est fait connaitre par la traduction l’œuvre de Newton « Principia mathématica » encore de nos jours la seule traduction française. Par la suite elle a écrit l’« Examen critique de la Bible » en 5 volumes et des ouvrages de physiques. Parmi ses nombreux amants elle a été la compagne de Voltaire pendant de longues années, avec qui elle a eu une relation à la fois amoureuse et intellectuelle intense, sans soucis des conventions de l’époque. Récemment, dans son livre « Émilie, Émilie. L'ambition féminine au XVIIIè siècle», Elisabeth Badinter l’a présentée comme une figure féministe. C’est pour toutes ces raisons qu’un petit groupe issu de FCPE a proposé ce nom, que cette proposition a été adoptée par les professeurs du collège puis par la majorité du conseil d’administration, et qu’enfin Didier Arnal le président du Conseil général et Gérard Sebaoun conseiller général en charge de l’éducation ont retenu ce nom. Seul le Maire a eu du mal à se laisser convaincre - il est probablement difficile pour lui d'accepter les propositions des autres - mais c’est maintenant chose faite. Le collège s’appelle Emilie du Chatelet, et nous en sommes tous très heureux. L’inauguration aura lieu samedi prochain 11 décembre 11 h, j’espère que vous serez nombreux. Nous en profiterons pour saluer le travail du Conseil général qui a organisé et financé la construction de ce collège et a permis que les travaux se déroulent dans le respect des délais prévus.Marie Pénicaud

Réactions :

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire