mardi 15 avril 2008

1. Le présentation du BIP par l'association GAM-MCY.


Dimanche 13 avril 2008, dans la salle de l'Eden à Montmorency, l'association d'éducation populaire, le Groupe Action Municipale de Montmorency organisait une réunion publique. Les thèmes de l'Avenue du Parisis et des pollutions que subissent les populations de la vallée de Montmorency ont été présentés avec beaucoup de pédagogie. L'utilisation de cartes et d'illustration ont permis de comprendre les conclusions de cette association :
L'Avenue du Parisis n'est pas -encore- décidée!
Faut-il alimenter un "tuyau" qui fera augmenter la circulation -pour exemple, depuis que l'autoroute arrive au Champs de Course d'Enghien, l'avenue Kellerman à Soisy est passée de 10 000 à 70 000 voitures par jour ?
Il nous appartient de décider s’il est bien judicieux de dépenser 500 millions d'euros pour une route.
Une somme qui risque d'augmenter...
Ne serait-il pas plus judicieux de faire un transport en commun en site propre pour des raisons écologiques mais aussi pour relier les transports en commun de Sarcelles et d'Argenteuil?
Si cette avenue "autoroutesque" est inéluctable, que faut-il faire pour limiter les pollutions sonores, visuelles et atmosphériques?
L'association insiste sur un point méconnu. L'Avenue du Parisis va placer la vallée de Montmorency en position de frontière entre le Grand Paris et le haut du Vald'Oise. Il faudra veiller à ne pas isoler nos communes.

Le débat à été... (suite au prochain article)

Fabrice Rizzoli
Militant socialiste

Réactions :

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire